FAQ

FAQ

Quelles sont les indications pour une irrigation du côlon ?

 
• constipation   
• ballonnements
• diarrhée
• côlon irritable
• paresse intestinale
• gaz
• colites
• diverticules
• maladie de Crohn
• perte d’appétit
• fatigue
• dépression
• problème de concentration
• oedèmes
• prise de poids
• parasitoses
• candidose, dysbiose
• affections ORL (sinusite, rhinite)
• dorsalgies, lombalgies
• trouble du sommeil
• acné, psoriasis, eczéma
• migraines
• allergies, asthme
• cystites, troubles lors des menstruations
• cure de détoxication, jeûne
• prévention du cancer du côlon
• stimulation des défenses naturelles de l’organisme
 

Quelles sont les contre-indications pour une irrigation du côlon ?

 
• Cancer du côlon récemment opéré
• Interventions récentes sur le côlon
• Nécroses par irradiations
• Recto-colites très inflammatoires
• Hémorroïdes en phase aiguë
• Insuffisance rénale
• Troubles cardiaques
• Ulcères intestinaux aigus
• Grossesse
• Hypertension non équilibrée
 

Comment se préparer à une irrigation du côlon ?

 

Deux jours avant, prendre des repas légers en supprimant les protéines animales, les produits laitiers et le gluten (blé, pain, biscuits, viennoiseries), en réduisant les crudités et les fruits crus pour les personnes ballonnées.
Consommer de préférence des céréales complètes, des légumes et des fruits cuits. Le jour du rendez-vous, il est recommandé de manger légèrement. Eviter le café, thé, prendre des tisanes. Ne pas rester à jeun pour faire une irrigation colonique.

Il est recommandé de prendre du psyllium blond, 1 cuillère à soupe 3 fois par jour dans un verre d'eau ou dans une compote 4 jours à une semaine avant la première séance et cela jusqu'à la dernière séance. 

- Pourquoi faire des irrigations du côlon ?

 

" Lorsque l'on prend 3 repas par jour, et étant donné les conditions dans lesquelles la plupart d'entre nous vivons, sédentarité, absorption de substances chimiques, médicaments, additifs alimentaires, pollution de l'air et des sols, etc...

Il est impossible de ne pas être victime d'une accumulation dans le côlon de résidus alimentaires non éliminés. L'irrigation du côlon est donc la voie la plus courte, la plus simple et la plus naturelle pour retrouver une défense immunitaire normale, c'est à dire performante. C'est donc le moyen de rester en forme et de rétablir un terrain sain qui ne favorise plus les nombreuses maladies de l'époque, tant aigües que chronique mais aussi d'en guérir"

(extrait du magazine Santé naturelle n° L11981)

- Quel est l'effet de l'épuration du côlon sur la santé générale ?

 

Pour jouir d'une bonne santé, doit être vidé des déchets accumulés et la paroi intestinale délivrée des matières excrémentielles qui empoisonnent tout l’organisme, par les plasmas circulants et les germes infectieux qui filtrent à travers les membranes, poreuses comme du papier buvard, ou qui passent franchement à travers les brèches (lésions) causées par l'inflammation, affirme le Dr Ferrandiz. Lorsque le côlon a éliminé une grande partie des vieux déchets qui l'encrassaient, l'organisme en bénéficie immédiatement. II absorbe mieux les substances nutritives indispensables. Par la même occasion, le courant sanguin n'est plus envahi par une quantité de toxines provenant du côlon.

- Quelle est la différence d'efficacité entre un lavement et une irrigation colonique ?

 

Le lavement constitue un moyen de prévention, il permet d'obtenir de bons résultats face à des affections peu importantes, passagères, des crises aiguës qui sont en réalité des signaux " Son " d alarme. il concerne uniquement l'ampoule rectale contrairement à l' irrigation colonique. Cette dernière est plus efficace par la quantité d'eau utilisée, le massage du ventre fait par la praticienne (qui décolle doucement les matières collées sur les parois) et la durée du traitement, qui lui permettent de s'adresser à des affections parfois graves.

- A quel âge et à quelle fréquence peut-on effectuer une irrigation colonique ?

 

Les irrigations coloniques s'adressent aux adultes sans limitation d'âge. Un enfant étant en principe moins intoxiqué, nous avons cependant déjà acceuillie et libéré des enfants avec des maux de ventre réguliers qui avaient des examens médicaux normaux. II est souhaitable d'en effectuer une ou plusieurs (sous forme de cure) à chaque changement de saison. Il ne s'agit toutefois pas d'une règle générale, chacun étant à même d'évaluer son besoin, selon son état de santé à un moment donné.

- L'irrigation colonique présente-t-elle des risques pour l’organisme ?

 

Pratiquées sans excès et par un praticien expérimenté, les irrigations coloniques ne représsentent aucun danger pour l'organisme. Dès que le patient éprouve une sensation pénible, le praticien fait évacuer l'eau, évitant tout problème.

II n'y a pas non plus de risque de détruire la flore intestinale, dont une partie seulement est évacuée avec les déchets intestinaux. Les   bacilles restant, qui sont les hôtes des villosités intestinales, re colonisent le côlon en quelques heures (contrairement à ce qui se  passe lors de l'absorption d'un antibiotique oral : il tue tous les bacilles du tractus gastro-intestinal pour une durée de plusieurs jours à   plusieurs semaines). La pression de l'eau étant très faible, on ne risque pas de perforer la paroi du côlon dans un lieu de moindre résistance. L'eau coule dans le rectum, le sigmoïde, le côlon descendant, le côlon transverse, le côlon ascendant et le caecum, sans pénétrer dans l'intestin grêle qui est protégé contre tout reflux par la valvule iléo-caecale. Les maladies intestinales ne constituent pas une contre-indication. La colite, par exemple, est due à L’irritation des muqueuses intestinales par des selles dures non évacuées ou d'autres déchets en état de putréfaction. Les lavements ou les irrigations coloniques vont délivrer l'organisme de ces selles dures et de ces déchets putréfiés et ramener ainsi la paix dans le côlon. La colite disparaîtra comme par enchantement et ne réapparaîtra pas, à condition de rééquilibrer aussi · le mode alimentaire qui en est la première cause.

- Est-ce dangereux ?

 

Non. L’irrigation du côlon est une méthode très douce et sans danger lorsqu’elle est pratiquée par un professionnel de l’irrigation. C’est une mesure d’hygiène qui s’adresse à tous.

Actualités


Les Formations


Il n'y a pas de stages programmés pour le moment.